Quels sont les effets de la malocclusion dentaire sur les troubles respiratoires?

La malocclusion dentaire est un problème qui touche une grande partie de la population. Bien qu’il varie en degré de sévérité, ce problème peut venir avec toutes sortes de conséquences. Par exemple, il peut causer une difficulté masticatoire, une difficulté d’élocution et un problème d’estime personnelle.

Mais saviez-vous que la malocclusion dentaire peut aussi être à l’origine de troubles respiratoires?

Voyez pourquoi dans cet article.

Une malocclusion dentaire peut contribuer à l’obstruction des voies respiratoires

La malocclusion dentaire ne peut pas être considérée comme la cause principale de troubles respiratoires tels que l’apnée du sommeil. Toutefois, la malocclusion peut certainement contribuer au développement de troubles respiratoires.

En effet, la malocclusion dentaire est souvent provoquée par un mauvais positionnement des mâchoires. En conséquence, cela affecte aussi le positionnement de la langue dans la bouche. Et selon la manière dont la langue se positionne, elle risque de causer une obstruction partielle des voies respiratoires en décubitus dorsal (position couchée).

Certains types de malocclusions dentaires sont plus à risque d’avoir des effets sur les troubles respiratoires. Voici quelques exemples des problèmes principaux.

La rétrognathie mandibulaire 

Ce type de malocclusion dentaire est caractérisé par une mandibule courte et reculée, une mâchoire étroite et un menton fuyant. Cela laisse donc peu d’espace pour la langue, qui est alors repoussée vers l’arrière de la bouche. Ainsi, le passage de l’air peut devenir plus difficile.

La béance antérieure

La béance antérieure est caractérisée par l’absence de contacts verticaux des dents situées à l’avant de la bouche. La mâchoire supérieure est souvent peu développée, et donc, étroite. Cela force donc la langue à être positionnée entre les dents au quotidien, mais plutôt à une langue allant vers l’arrière lorsqu’en position couchée. La béance antérieure est souvent associée à une incompétence labiale (difficulté à avoir les lèvres qui se touchent en position de repos).

La prognathie mandibulaire

La prognathie mandibulaire est un type de malocclusion dentaire observé lorsque la mandibule est trop avancée et/ou le maxillaire supérieur est étroit et reculé. Cela fait en sorte que la langue a moins de place pour se loger contre le palais. Un maxillaire supérieur ayant manqué de croissance vers l’avant peut également jouer un rôle dans l’apnée du sommeil, puisque le palais mou (le voile du palais) peut causer une obstruction en position couchée.

Comment corriger une malocclusion dentaire pour limiter les troubles respiratoires?

Bien que les traitements orthodontiques sont souvent utilisés pour corriger l’alignement des dents, la meilleure manière de corriger une malocclusion dentaire est par la chirurgie orthognatique.  Cette procédure est très souvent choisie par les patients qui souffrent de troubles respiratoires qui résultent d’une déformation quelconque de la mâchoire.

Cette chirurgie est faite sous anesthésie générale et nécessite généralement une courte hospitalisation. Elle ne laisse aucune cicatrice sur le visage.

Consultez un chirurgien maxillo-facial pour diminuer les effets de la malocclusion dentaire

En somme, la malocclusion dentaire causée par un mauvais positionnement des mâchoires peut affecter la position de la langue dans la bouche. Dans certains cas, cela peut engendrer certains troubles respiratoires, comme l’apnée du sommeil.

L’une des méthodes les plus efficaces pour corriger la malocclusion dentaire est la chirurgie orthognatique effectuée par un chirurgien maxillo-facial en combinaison avec un orthodontiste pour l’alignement des dents.

Vous souffrez d’un trouble respiratoire causé par une malocclusion dentaire ? À la Clinique Evoro, nos experts sauront vous traiter de manière professionnelle pour que vous retrouviez une meilleure qualité de vie.

Contactez-nous dès aujourd’hui pour prendre un rendez-vous à notre clinique située à Gatineau.